En savoir plus sur l’accouchement assisté à domicile

Je reprends ici les informations du Collectif « Naître chez soi » :

L’accouchement à domicile, a-t-on le droit ?

Accoucher chez soi n’est pas illégal en France : c’est donc un chois d’accouchement possible !

Est-ce dangereux ?

De nos jours, les conditios d’hygiène, le contrôle des naissances et le suivi ont évolué : on n’accouche plus à domicile comme on accouchait autrefois !

La naissance à la maisn est planifiée et accompagnée par un professionnel compétent, le plus souvent une sage-femme expérimentée et parfois aussi un médecin.

La profession de sage-femme est une profession médicale à part entière, régie par un code de déontologie ; on ne peut pas dire que ce choix soit totalement démédicalisé.

Par son accompagnement global (dès premiers mois de grossesse jusqu’après l’accouchement), la sage-femme peut suivre l’évolution de la grossesse de la maison, aussi bien au niveau de sa santé qu’au niveau émotionnel.

A tout moment de la grossesse ou de l’accouchement, la sage-femme peut effectuer un transfert vers un gynécologue-obstétricien, si elle perçoit une complication hors de sa compétence.

Même préparé le mieux possible, on peut avoir besoin, en cours de travail, d’aller à la maternité, parce que le travail est trop long ou que la future maman a abesoin d’une analgésie péridurale, par exemple. Les sages-femmes savent évaluer la situation et conseiller le transfert en cas de besoin.

Il est donc préférable de s’inscrire dans une maternité proche, au cas où un transfert serait nécessaire.

Pour finir, il faut savoir que dans tous les pays où des études fiables et approfondies ont été menées, nulle étude sérieuse n’a pu démontrer que ce choix étant plus dangereux qu’un accouchement à l’hôpital.

L’accouchement à domicile, pour qui ?

L’accouchement à domicile est un choix réfléchi, adopté par des couples de toutes nationalités, religions ou milieux sociaux, qui veulent un suivi personnalisé, tout au long de la grossesse, et qui souhaitent accueillir leur enfant dans un contexte moins médicalisé qu’en maternité.

La naissance se déroule dans l’intimité de leur foyer, au rythme de la maman et du bébé, sous la surveillance vigilante, mais non intrusive de la sage-femme.

L’accouchement à domicile est réservé aux grossesses physiologiques (normales) et aux femmes en bonne santé. Il faut aussi savoir, avant de faire ce choix, que cela exclut la possibilité d’avoir recours à une anesthésie péridurale.

Accoucher à domicile est donc un choix mûrement réfléchi et tout aussi légal et respectable que d’accoucher en maternité.

Toutes les femmes peuvent-elles accoucher à la maison ?

Les principales contre-indications à un accouchement à domicile sont (selon la « charte de l’AAD » mise en place par l’ANSFL – Association nationale des Sages-Femmes Libérales) :

  • jumeaux
  • bébés en siège
  • diabète gestationnel
  • hypertension
  • pré-éclampsie
  • placenta praevia (placenta sur ou près du col)

[…]

Pour aller plus loin :

Quelques références de témoignages d’AAD (listes non exhaustives)!

http://accoucherautrement.free.fr/Temoignages.htm

www.projet de naissance.com

http://users.swing.be/carrefour.naissance/Tem.htm

www.naitre-chez-soi.info/pages/Recits_de_Naissances_a_la_maison-740979.html

et des livres

Intimes naissances (par Juliette Collonge & Cécile Collonge, La Plage Editeur)

Au coeur de la naissance (par Lysane Grégoire, Editions du remue-ménage)

Contacts :

Le Collectif  » Naître chez Soi » est né de la suite des Etats Généraux de la Naissance en Septembre 2006 à Châteauroux à l’initiative de parents qui veulent défendre ce choix en France.

Des parents et sages-femmes qui pratiquent l’accouchement à domicile ont pu se rencontrer, énoncer leurs besoins et leurs attentes. Il est alors apparu que nous étions nombreux à vouloir une évolution mais que, chacun isolé dans sa région, nous ne pouvions guère avancer.

Le collectif est membre du CIANE (Collectif Interassociatif Autour de la Naissance).

Le collectif a mis en place un réseau de référents AAD. Ce référent peut vous donner des informations sur les sages-femmes ou médecins de votre secteur (départements ou région) qui pratiquent l’AAD, vous renseigner sur les pratiques hospitalières, ou les aspects pratiques […].

Le référent AAD pour la Gironde est Isabelle Députier.

Consulter le répertoire des professionnels qui assistent l’accouchement à domicile ou qui ont accès à un plateau technique.

Sur le site Projet de naissance ou sur le site de l’ANSFL.